Articles

"L'anneau de la clé" - Hella S. Haasse

"Quelque chose veut être reconnu, exprimé, mais je ne sais pas ce que c'est. Ça se cache, quelque part, à la limite du subconscient."
Herma Warner, octogénaire, attend une place en maison de retraite, qu'elle devrait obtenir d'ici quelques jours. Elle reçoit alors la lettre d'un journaliste qui enquête sur Mila Wychinska, figure énigmatique et méconnue du combat pour l'indépendance indonésienne. Herma et Milla, toutes deux originaires de Batavia (qui deviendra par la suite Jakarta), où elles ont passé leur jeunesse, sont nées à la même époque : peut-être ont-elles eu l'occasion de se rencontrer ?
En réalité, Herma a fait bien plus que rencontrer Mila, puisque les fillettes furent amies. Mila s'appelait alors Dée Meyers. Issue de l'union, au XVIIème siècle, d'un marchand de la compagnie des Indes et d'une indigène, la famille Meyers, marquée par le métissage, comptait ainsi parmi ceux que l'on appelait les "Indos". La narr…

C'est ENFIN mon tour !...

Image
A l'heure où vous lirez ces lignes, je serai en route vers la paix et la beauté des Alpes de Haute Provence, avec un programme très chargé ...



En mon absence, une seule publication de billet, le 10 août, puisque je participe, dans le cadre de l'activité Lire le monde organisée par Sandrine, à la lecture commune autour de l'auteure néerlandaise Hella S. Haasse. Je répondrai à vos éventuels commentaires à mon retour, vers le 20 août.

"Bacchiglione blues" - Matteo Righetto

Image
"... l'air humide était comme un morceau de pain trempé dans l'eau putride".
Après l'intimiste et sensible "Ouvre les yeux", j'ai découvert avec "Bacchiglione blues", une tout autre facette du talent de Matteo Righetto.
Il nous livre avec ce drôle de polar le récit d'une pitoyable odyssée, mettant en scène un trio que n'auraient pas renié Les pieds nickelés.
Tito Pasquato ne supporte plus la médiocrité de son existence, le boulot de facteur qu'il a obtenu à sa sortie de prison, les amours expéditives et tarifées... Mais tout va changer, grâce à la rançon qu'il a l'intention d'obtenir en enlevant l'épouse d'un industriel du sucre. Il associe à son projet deux amis : Toni dit L'aromate (ainsi surnommé en raison de la pestilence de ses pets) et Ivo dit Tringlebouc (je vous laisse imaginer l'origine de ce pseudonyme).
Voilà donc nos trois compères à bord du vieux Ducato trafiqué de Tito, en route pour des…

"Quinzinzinzili" - Régis Messac

Image
"Peut-être existe-t-il quelque part, en Australie, en Afrique, en Amérique du Sud -beaucoup plus près peut-être- que sais-je ? des débris de groupes humains qui s'efforcent, comme celui dont je fais partie, de prolonger dans la barbarie une existence misérable. Mais, d'où qu'ils soient, nous sommes séparés d'eux par des espaces désormais infranchissables. Il me reste à expliquer par suite de quelle ironie cosmique j'ai survécu, seul en Europe, sans doute, avec un groupe d'enfants".
Le narrateur -Gérard Dumaurier- ne sait plus s'il vit un cauchemar ou s'il est devenu fou. Il éprouve en tous cas un irrépressible mais sans doute vain besoin de témoigner, par écrit, de l'horreur qu'il est en train de vivre.
Nous sommes dans les années trente. La seconde guerre mondiale s'est brutalement conclue par la diffusion d'un gaz mortel ayant anéanti la quasi totalité de la population mondiale. Le narrateur s'est retrouvé au moment du dés…

"De la fabrication des fantômes" - Franck Manuel

Image
"La suite n'est qu'une guirlande de décès. Amis. Famille. Tout son monde part à la casse et il survit, indestructible. Il les croit perdus pour toujours. Il ne sait pas encore qu'ils sont enfermés dans une bulle de temps où il suffit de plonger pour les retrouver".
Autour de la table, ses enfants, ses petits-enfants. Il fête aujourd'hui ses cent ans. 
Ses arrière petits-enfants, eux, jouent avec leurs hologrammes, gadgets devenus banals en ce dernier tiers du XXIème siècle. Il a eu droit au sien, lui aussi : en guise de cadeau d'anniversaire, l'image de sa femme Marie, jeune, rayonnante, émerge d'une petite boîte... mystification que cela ! Lui a ses propres hologrammes, visibles de lui seul, habitants de ce magma issu de son esprit, fait de souvenirs plus ou moins lointains qui se succèdent et se chevauchent... les bribes d'une enfance enchantée par sa capacité à se fondre, tel un passe-muraille, dans le jardin des voisins, s'entremêlent a…

"Au cirque" - Patrick Da Silva

Image
"... on était une engeance ni bien catholique ni bien républicaine".
Un couple nu dans une grange...  La femme est morte pendue.  Le mari, encore vivant, a la langue et les organes génitaux tranchés, les yeux crevés.  La chambre des parents a été dévastée.  Le collier de la mère a disparu.
C'est la plus jeune de leur fille, la simplette, qui les a trouvés. C'est la seule de leurs enfants qui vivait encore avec eux.
Voilà les éléments à partir desquels est menée une étrange enquête, orchestrée par un narrateur omniscient et virtuel, qui compose avec la voix des trois autres enfants -adultes- du couple une non moins étrange déposition. 
Le passé de la famille s'y reconstitue peu à peu, par bribes... L'enfance débridée, dans le grand domaine terrien et déliquescent hérité des grands-parents maternels. L'argent qui manquait en permanence. L'absence du père, durant les quinze ans qu'il a passé en prison, pour un motif qu'a toujours dissimulé la mèr…

"Purity" - Jonathan Franzen

Image
Un certain manque de liant...
Purity est le véritable prénom de celle qui, par honte de ce patronyme, se fait appeler Pip. Et elle n'en est pas à une mystification près, sa mère ayant trafiqué son certificat de naissance et vivant elle-même sous une fausse identité, en recluse, depuis qu'elle a soi-disant fui un mari violent.
Purity était alors trop jeune pour avoir gardé ne serait-ce qu'un vague souvenir de son père. Et ses tentatives régulières pour extorquer à sa mère la moindre information qui lui permettrait de le retrouver se heurtent à un mur. Non pas que la jeune femme éprouve le besoin de renouer avec une partie de ses racines... mais elle entame sa vie adulte plombée d'une dette de 130 000 dollars due à un prêt étudiant que son boulot sous-payé de téléprospectrice ne lui permet pas d'éponger, et elle estime qu'il serait temps que son géniteur assume ses responsabilités.
De quoi rendre tentante la proposition qui lui est faite de rejoindre, en tant que …